Logo prix européen de littérature

EUROPEAN PRIZE FOR LITERATURE

2016

Jaan KAPLINSKI

Estonie

Né à Tartu en 1941, Jaan Kaplinski (né en 1941) est poète, romancier, essayiste et dramaturge. Il est aujourd’hui l’un des écrivains majeurs de son pays. Né d’un père polonais et d’une mère estonienne, il a étudié la linguistique et le français à l’université de Tartu. Il a exercé les métiers de linguiste, d’éditeur, de sociologue, et de botaniste au Jardin botanique de Tallinn.

Jaan Kaplinski a publié ses premiers poèmes dans le contexte de la renaissance littéraire des années soixante. Marquée par l’influence des sagesses orientales, sa poésie accorde une place importante à la nature et puise son inspiration dans la vie quotidienne. Dans ses essais philosophiques et politiques, il aborde les problèmes essentiels de la condition humaine et de la civilisation contemporaine : après avoir analysé différents aspects du totalitarisme communiste, il dénonce aujourd’hui l’oppression insidieuse de la société capitaliste qui conditionne les individus. Il est également l’auteur de pièces de théâtre, de proses autobiographiques et de récits fantastiques.

Il a traduit en estonien de nombreux auteurs étrangers, en particulier de langue française. Sa poésie est traduite dans près d’une vingtaine de langues. Jaan Kaplinski est membre de l’Académie universelle des cultures, créée à Paris en 1992 par Elie Wiesel. Il a reçu en 1997 le grand prix de littérature de l’Assemblée baltique. Il a obtenu en 2003 le prix Max Jacob étranger pour le premier recueil de ses poèmes publié en français (Le désir de la poussière, textes choisis et traduits en français par Antoine Chalvin, Riveneuve, 2002). Également traduit par Antoine Chalvin, un nouveau recueil de Jaan Kaplinski vient de paraître sous le titre Difficile de devenir léger (éd. Corsaire, 2016).

BIBLIOGRAPHIE

POÉSIE
Les Traces au bord de la source (Jäljed allikal ) (1965) ; Kalad punuvad pesi (1966) ; De la poussière et des couleurs (Tolmust ja värvidest) (1967) ; Valge joon Võrumaa kohale (1972) ; Ma vaatasin päikese aknasse (1976) ; Uute kivide kasvamine (1977) ; Raske on kergeks saada (1982) ; Tule tagasi helmemänd (1984) ; Le Soir ramène tout (Õhtu toob tagasi kõik (1985) ; Käoraamat. Luulet 1956-1980 (anthologie) (1986) ; Hinge tagasitulek (1990) ; Un bout de vie vécue. Textes 1986-1989 (Tükk elatud elu. Tekste 1986-1989)(1991) ; Plusieurs étés, plusieurs printemps (Mitu suve ja kevadet ) (1995) ; Öölinnud. Öömõtted. Luuletusi 1995-1997 (1998) ; Le Désir de la poussière, choix et trad. A. Chalvin, Riveneuve. (2002) ; Sõnad sõnatusse (en estonien et en russe) (2005) ; Vaikus saab värvideks (2005) ; Teiselpool järve (2008).

THÉÂTRE
Le Jour des quatre rois (Neljakuningapäev) (1977) ; Liblikas ja peegel (1980)

RÉCITS ET ESSAIS
Là d’où vint la nuit (Kust tuli öö) (1990) ; Le Nouveau Monde (essai) (1990) ; Teekond Ayia Triadasse (récit de voyage) (1993) ; La Glace et le Titanic (Jää ja Titanic, essai) (1995) ; Kevad kahel rannikul ehk Tundeline teekond Ameerikasse (récit de voyage) (2000) ; L’Œil / Hektor (Silm / Hektor, récits de science-fiction) (2000) ; Isale (2003) ; Le Même Fleuve (Seesama jõgi, roman autobiographique) (2007) ; Jää… (2009)