Logo prix européen de littérature

LES LAURÉATS
DU PRIX EUROPÉEN DE LITTÉRATURE

Lauréat 2016

Lauréat 2014

Lauréat 2013

EN BREF

THE EUROPEAN PRIZE FOR LITERATURE 2016 is awarded to JAAN KAPLINSKI (ESTONIA), born in 1941 in Tartu, for the totality of his work as a poet, a novelist, a dramatist, a novelist and a writer of essays.

Jaan Kaplinski is the 11th Laureate since the creation of the European Prize for Literature in 2005. Previous recipients of the Prize are : 2005, ANTONIO GAMONEDA (Spain) • 2006, BO CARPELAN (Finland) • 2007, TADEUSZ RÓŻEWICZ (Poland) • 2008, TANKRED DORST (Germany) • 2009, KIKI DIMOULA (Greece) • 2010, TONY HARRISON (Great Britain) • 2011, DRAGO JANČAR (Slovenia) • 2012, VLADIMIR MAKANINE (Russia) • 2013, ERRI DE LUCA (Italy) • 2014, JON FOSSE (Norway) • 2016, JAAN KAPLINSKI (Estonia)

The idea of a European Prize for Literature is both simple and bold : to contribute to a better mutual understanding of the peoples of Europe through the iconic personalities of their contemporary culture, those who today like Victor Hugo in his time are a living symbol

... En savoir plus

LE PRIX NATHAN KATZ DU PATRIMOINE 2016 distingue l’œuvre de GEORGES-DANIEL ARNOLD (1780-1829), auteur du texte fondateur de la littérature de langue alsacienne, Le Lundi de Pentecôte (Der Pfingstmontag), à l’occasion du 200e anniversaire de sa parution en 1816. « C’est à bien des égards, écrivait Goethe, que cette pièce est à recommander […]. Elle mérite bien que nous continuions à nous en occuper pour contribuer à sa diffusion à venir. » Le texte original en dialecte alsacien a été numérisé dans le cadre de la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France. Sa référence sur le site GALLICA est la suivante : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bp...

La Bourse de Traduction du Prix est attribuée à ROGER SIFFER, comédien, directeur du Théâtre de la Choucrouterie et infatigable défenseur, à la suite de Germain

... En savoir plus

LE PRIX JEAN ARP DE LITTÉRATURE FRANCOPHONE 2016 est attribué à PETR KRÁL (République Tchèque), né à Prague en 1942, arrivé en France en 1968, écrivain de langue tchèque et de langue française, pour l’ensemble d’une œuvre multiforme, des poèmes aux récits, des essais aux notes de journal, qui, par-delà les frontières et les cultures, définit un espace ironiquement métaphysique et étrangement quotidien, entre l’émerveillement et le burlesque.

Parrainé par l’Université de Strasbourg, le Prix Jean Arp de Littérature Francophone est décerné chaque année dans les salons du restaurant Chez Yvonne, à Strasbourg, à un écrivain de langue française dont le travail est particulièrement remarquable par l’originalité et la qualité de son écriture comme par la force de sa vision. Le Prix se fixe pour but de promouvoir la diversité de la création littéraire de langue française, face au rouleau compresseur de la marchandisation du livre et de la mondialisation

... En savoir plus

LE LUNDI DE PENTECÔTE, de G.-D. ARNOLD remplissait GOETHE d’admiration : « Qu’on nous pardonne, écrit-il comme pour justifier son enthousiasme, le préjugé et la prédilection que nous avons pour cette œuvre, et un plaisir qui est influencé peut-être par le souvenir. » Car la pièce se passe à Strasbourg en 1789, et Goethe, est-il besoin de le rappeler, est venu étudier le droit à l’université de Strasbourg d’avril 1770 à août 1771, séjour durant lequel il a eu la fameuse idylle avec Frédérique Brion.

Georges-Daniel Arnold est né en 1780 à Strasbourg. En 1794, il décide, à moins de 15 ans, de commencer des études de droit à l’université de Strasbourg et adhère aux idées révolutionnaires. Il est nommé en 1806 professeur à Coblence. Rentré en Alsace en 1809 à la suite de son ami Lezay-Marnésia, il est nommé professeur d’histoire à la Faculté de Lettres, puis professeur à la Faculté de Droit de Strasbourg.

Homme

... En savoir plus

ROGER SIFFER a relevé le défi de traduire le PFINGSTMONTAG. Militant infatigable du cabaret et de la culture d’Alsace, qui d’autre mieux que lui aurait pu, à l’occasion des 200 ans de sa parution, se colleter avec l’œuvre monumentale de Georges-Daniel Arnold, véritable trésor des parlers d’Alsace mais aussi truculent et ironique hommage à sa manière d’être ? Avec l’appui de sa compagne Susanne Mayer et de Dominique Huck, l’éminent dialectologue de l’université de Strasbourg, c’est chose faite et l’ouvrage paraîtra en mars 2016.

Roger Siffer est né en 1948 à Villé (Bas-Rhin). Après des études de philosophie, il fait ses débuts en chantant en dialecte alsacien. Il collecte des chansons traditionnelles et se fait accompagner sur scène par des instruments anciens. Peu désireux de devenir « un musée ambulant » du folklore, il s’oriente vers la chanson engagée. Mais il aime trop

... En savoir plus